Chiens d’assistance

Confirmation que le chien a été entraîné

Version LSQ du chapitre : Confirmation que le chien a été entraîné et du chapitre : Espace pour les chiens d’assistance
 

Votre transporteur demandera habituellement une confirmation que votre chien d’assistance a été dressé à cette fin. Au moment de votre réservation, il pourrait vous demander de fournir une déclaration attestant que votre chien a été entraîné par une organisation ou une personne spécialisée dans le dressage de chien d’assistance pour effectuer une tâche qui répond à vos besoins liés à votre handicap. Votre transporteur pourrait également exiger que vous lui fournissiez, avant le départ, une carte d’identité ou un autre document qui aura été délivré par l’organisation ou la personne. Le document doit vous identifier et indiquer la même attestation.

Remarque : Si une personne ne peut pas fournir au transporteur une copie d’une carte d’identité ou d’un autre document attestant de la formation de son chien d’assistance lorsqu’elle fait sa demande de réservation – par exemple parce qu’elle n’a pas accès à un ordinateur pour envoyer une copie électronique – elle peut demander au transporteur s’il accepte une déclaration verbale pour l’instant, puis lui envoyer plus tard une copie du document requis.

Espace pour les chiens d’assistance

Votre transporteur doit s’assurer qu’il y a assez d’espace au plancher pour que votre chien d’assistance puisse rester à vos pieds, et que vous et votre chien soyez bien et en sécurité. Vous devriez fournir à votre transporteur des renseignements pertinents sur vos caractéristiques physiques – par exemple si vous avez de longues jambes ou êtes incapable de les plier. Vous devriez également lui indiquer la taille et les autres caractéristiques de votre chien – comme sa capacité à rester roulé en boule. Parfois, en raison d’obstacles sur le plancher, il faudra utiliser l’espace au plancher du siège adjacent pour que le passager et son chien d’assistance puissent partager l’espace de manière sécuritaire et bénéficier d’un confort raisonnable. Si c’est impossible parce que votre chien est trop gros, votre transporteur doit fournir un siège adjacent afin qu’il ait assez d’espace. La seule exception concerne les déplacements à bord des traversiers qui n’offrent pas le service d’attribution de siège aux passagers.

Un transporteur canadien doit fournir le siège adjacent sans vous imposer de frais supplémentaires ni aucuns autres frais, si vos déplacements sont à l’intérieur du Canada.

Lieu d’aisance pour votre chien

Version LSQ de ce chapitre

Bientôt disponible

 

Si vous avez un chien d’assistance, vous devriez demander des instructions pour vous rendre au lieu d’aisance pour votre chien. Les exploitants de gare doivent avoir désigné des lieux d’aisance à l’extérieur de la gare, mais aussi du côté sécurisé, auquel vous pourrez accéder sans avoir à sortir de la zone sécurisée et à y entrer de nouveau. Beaucoup d’exploitants de gare publient sur leur site Web des cartes de l’intérieur de leurs installations pour vous permettre de tracer votre parcours à l’avance. Ils doivent également publier sur leur site Web les renseignements sur l’emplacement des lieux d’aisance pour les chiens d’assistance.

Contrôle de sûreté

Version LSQ de ce chapitre

Bientôt disponible

 

Si vous voyagez avec un chien d’assistance, l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) doit faire tout son possible pour contrôler en même temps que vous le chien d’assistance. Sur son site Web, l’ACSTA fournit des renseignements utiles aux voyageurs handicapés en ce qui concerne les points de contrôle de sûreté. Il est recommandé que vous consultiez le site Web de l’ACSTA avant votre voyage afin de vous familiariser avec le processus de contrôle.

Ressources

Signaler un problème sur cette page

* Veuillez cocher toutes les réponses qui s'appliquent : (obligatoire)

Date de modification :